le bilinguisme

précoce accroît la plasticité cérébrale et facilite l’apprentissage des autres langues.